Pèlerinage spirituel à Katmandou
et sa vallée

Katmandou est riche en nombreux sites spirituels Bouddhistes et Hindouistes.

Ci-dessous nous listons des lieux de pèlerinage Bouddhistes importants qui vous permettront de voir, d'apprendre, mais aussi d'expérimenter plus en profondeur votre pratique personnelle. ​
Nous organisons 1 à 5 jours de visites dans ces lieux uniques avec un guide francophone spécialiste des sites spirituels bouddhistes de Katmandou et sa vallée.

KATMANDOU

Swayambunath

Ce temple, situé à l’ouest de Katmandou, est aussi appelé « le temple des singes de Katmandou » à cause des nombreux singes qui vivent autour du temple.
Le temple est perché en haut d’une colline qui surplombe la ville de Katmandou. On y a d’ailleurs une belle vue panoramique de toute la ville et d’une partie de la vallée de Katmandou.
Le site religieux a été fondé au cinquième siècle par le roi Vjsadeva. Il est considéré comme un lieu bouddhiste mais est aussi révéré par les hindouistes.
Le site consiste aujourd’hui en un édifice principal, le stoupa, qui possède tous les détails symboliques bouddhistes propres à ce dernier (les deux yeux, un troisième œil, les treize stades de l’éveil etc). Le stoupa est entouré de temples et d’autres édifices plus petits, eux aussi très riches en détails architecturaux.

N.B.: Un stoupa est un édifice bouddhiste qui consiste en un dôme à la base. Au dessus du dôme, se trouve une structure cubique avec les yeux de Boudha ainsi qu’un troisième œil, sur chacun des quatre côtes du stoupa. Au dessus des yeux, il y a treize rangées, représentant les différentes étapes d’éclaircissement (bhumi) pour atteindre l’état d’éveil complet.

Le Grand Stoupa de Bodanath

Le stoupa de Bodanath date du 12ème siecle et est lui aussi un des principaux lieu de pèlerinage à Katmandou. Il est situé à l’est de Katmandou et est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
L’afflux de nombreux réfugiés tibétains venant du Tibet a entraîné la construction d’une cinquantaine de monastères dans cette partie de la ville, atour du stoupa et à quelques minutes de marche du Grand Stoupa. Les portes des monastères sont ouverts à tous les visiteurs. On peut y voir de superbes peintures murales ainsi que des statues de nombreuses déités.

Pashupatinath

Situé au sud de Bodanath, Pashupatinath est le temple hindou le plus important du Népal. De nombreux pèlerins hindouistes y affluent et un grand nombre de sadhus y vivent. Les touristes y sont aussi très nombreux. Le site est animé à toute heure du jour. Les “Ghats”, berges, de la rivière Bagmati constituent l’endroit de prédilection pour la crémation des hindouistes. Des cérémonies de crémation s’y déroulent à toute heure de la journée.
Pashupatinath est aussi un lieu où l’on trouve deux grottes boudhistes sacrées: celles des mahasiddhas Naropa et Tilopa, Les grottes se trouvent près des ghats et il est possible de les visiter durant la journee.

Patan

La ville de Patan se trouve au sud de Kathmandou. Patan est un lieu de monuments bouddhistes, de temples hindouistes et de sculptures en bois précieux. Patan est aussi connu pour sa riche tradition d’art et d’artisanat. C’est une visite parfaite pour les voyageurs qui aiment l’art, car là, ils y trouveront des sculptures de bois, de pierre, des statues de métal, et une architecture décorée, ainsi que de nombreuses boutiques d’art.
Le Durbar Square (place principale) de Patan avec son musée, le bain royal et ses nombreux monuments religieux, s’inscrit lui aussi sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Parmi les nombreux temples, on y trouve :
Le Mahaboudha: ce temple d’argile sur lequel plus de milles Boudha sont gravés ressemble au temple Mahaboudha à Bodhgaya en Inde (où le Bouddha a atteint l’état d’éveil). Cette structure est un chef-d’œuvre de l’architecture népalaise du XIV° siècle.
Le Rudra Varna Mahavihar : Ce monastère bouddhiste est unique car il contient une fabuleuse collection de statues et de représentations en métal, en pierre ou en bois. Il semblerait que dans des temps reculés les rois aient été couronnés dans ce monastère.
Les stoupa d’Ashoka : On trouve aux quatre coins de Patan, quatre anciennes stupas construites en 250 avant J-C par l’Empereur Ashoka. Patan était auparavant un grand centre d’enseignement bouddhiste, et l’empereur Ashoka serait d’après certaines traditions le fondateur de la cité. Patan serait de ce fait la ville bouddhiste la plus ancienne d’Asie.
Le Hiranya Varna Mahvihar («Golden temple») : cette pagode dorée à trois étages a été construite au XII° siècle et dédiée à Avalokiteshvara. A l’étage supérieur de la pagode se trouvent une statue dorée de Bouddha et un grand moulin à prières.

Non loin du centre de Patan, se situe le camp de réfugiés tibétains créé en 1960. Établi par la Croix-Rouge et de la Société suisse de développement, il vise à soutenir la situation économique des réfugiés tibétains. Le camp possède des fabriques de tapis où les visiteurs peuvent voir le processus de fabrication de tapis traditionnels, et faire l’achat de tapis et d’autres objets artisanaux dans le magasin du camp.

​Visite de monastères

Les monastères boudhistes sont très nombreux a Katmandou et dans la vallée de Katmandou. Leurs portes sont ouvertes aux visiteurs durant la journée. Certains à Bodanath offrent des cours de méditation, comme le monastère de Kopan, et comme le White Gompa (monastère) qui offre des études en philosophie boudhiste aux étudiants étrangers et locaux.
Le monastère de Nagi Gompa (nonnerie rattachée au White Gompa) est situé dans le parc naturel de Shivapuri au Nord de la ville de Katmandou. On peut s’y rendre à pieds (1,5 heures de marche de l’entrée du parc) ou en véhicule.

VALLÉE DE KATMANDOU

La vallée de Katmandou cache de nombreux sites authentiques, peu connus des touristes, que nous vous ferons découvrir.

La variété est sans fin : on compte 108 lieux dans toute la vallée qualifiés comme ayant une forte valeur historique et spirituelle.
Nos guides vous guiderons et vous ferons découvrir toutes les histoires de la culture du Népal, en allant en profondeur dans les enseignements du Bouddhisme et de l’Hindouisme.

Voici deux exemples de lieux dans la vallée de Katmandou où nous aimons emmener nos clients ;

​Namo Buddha

Perché sur une colline, ​le monastère de Namo Buddha, ou aussi appelé « Thrangu Tashi Yantse Monastery », il vous permettra d’expérimenter la vie en monastère tout en profitant d’une vue imprenable sur la vallée et la chaîn de l’Himalaya.

Le monastère, suit la tradition Kagyu du Bouddhisme tibétain. Il y a été crée trois sections : un collège monastique axé sur l’étude de la philosophie bouddhiste, un groupe de pratique de la méditation et un contingent d’activités et travaux au monastère. L’un des objectifs de la création de ce monastère est d’amener les visiteurs et pratiquants sur la voie de la paix et de la non-violence.

Lorsque nous vous ferons découvrir tous les trésors de ce lieu unique, nous vous raconterons son histoire, ou comment Buddha, qui n’était pas encore éveillé et sur le chemin d’apprentissage, a sauvé une tigresse mourant de faim en lui donnant en offrande son propre corps à manger.
Les os du prince restant de ce festin ont été ramenés dans le village et enterrés dans le tombeau qui est aujourd’hui le stupa de Namo Buddha.

​​Pharping

Pharping est une ville au sud de Katmandou qui est identifiée comme le site sacré de Yangleshö (en tibétain), où Guru Padmasambhava a atteint l’état d’éveil dans une grotte où il aurait médité plusieurs années. Yangleshö est donc considéré comme étant un des sites de pèlerinage les plus important, spécialement pour les pratiquants de la tradition Vajrayana du Bouddhisme tibétain.

Il existe deux grottes de méditation majeures à Pharping bénies par Guru Rinpoche : la grotte d’Asura et la grotte de Yangleshö. Au bas du vol d’escalier qui remonte à la grotte d’Asura, se trouve un ancien et important temple de Vajrayogini, le temple Pharping Vajravarahi. De nombreux monastères environnants.

A Pharping, nous vous ferons découvrir tous ces lieux de pèlerinage Bouddhistes, nos guides vous en raconteront toutes les histoires, et vous pourrez séjourner dans un des nombreux monastères de la ville.